Daniel Fasquelle, Député du Pas-de-Calais. Lettre d'information spécial "Entreprises, artisans et commerçants.
 
Pas un jour sans défendre nos entreprises face au COVID-19 !

Dans cette période difficile que nous traversons, avec des conséquences inestimables pour l'heure, pour l'ensemble de notre économie, je tiens à réaffirmer tout mon soutien aux entreprises du Montreuillois : tous les acteurs des secteurs économique et touristique, ainsi que leurs salariés, peuvent compter sur moi pour les accompagner et les défendre face à la crise sanitaire du COVID 19.

Dès le 24 mars j'étais le premier dans l'hémicycle à l'Assemblée Nationale pour pointer du doigts les insuffisances des dispositifs d'aide aux entreprises. Ces carences, j'ai pu les dénoncer, grâce à toutes les remontées de terrain recensées dans le cadre d'une cellule de veille mise en place dès le 17 mars avec de nombreux représentants de notre économie locale (commerçants, hôteliers, restaurateurs, entrepreneurs, artisans…).

Choisi, au sein de la commission des affaires économiques, pour suivre le plan d'aide aux entreprises, je serai plus que jamais, un relais efficace entre l’État et tous ceux qui font tourner l'économie de la France.

Dans une lettre adressée au Premier ministre ce 15 avril, j'ai transmis des propositions concrètes et indispensables pour sauver vos entreprises.

J'ai ainsi demandé l'annulation des charges fiscales et sociales pour les petites entreprises (en particulier celles ayant subi une fermeture administrative) et l'amélioration du dispositif du Fonds de Solidarité (période plus longue pour calculer la perte du chiffre d'affaires ; plafond de forfait complémentaire relevé à 5000 euros au lieu des 2000 euros annoncés ; modification des critères d'éligibilité et prise en compte du conjoint collaborateur).

Toutes ces démarches ont déjà permis l'obtention d'avancées concrètes, notamment pour élargir le champ du Fonds de solidarité.

Mais nous devons, ensemble, continuer de nous battre pour tenter de réduire au maximum l'impact que va inéluctablement avoir cette crise sanitaire, d'une gravité sans précédent, sur l'ensemble de l'économie française.

Et vous pouvez compter sur ma mobilisation totale, 7 jours sur 7.

Notre cellule de veille est en alerte permanente avec déjà 7 réunions en visioconférence et une boucle Whatsapp pour faire circuler l'information auprès de représentants de différents secteurs économiques, chargés à leur tour de faire le lien autour d'eux.

Toutes les entreprises en difficultés peuvent m'interroger sur les différentes aides mises en place et les difficultés qu'elle rencontre, en se connectant sur le site que j'ai spécialement créé à leur intention : lemontreuilloiscontrelevirus.fr

Avec l'opération « 10 000 masques pour le Montreuillois » que j'ai lancée en partenariat avec l'imprimerie Aprim Henry et grâce à un solide réseau de couturières bénévoles, je souhaite doter de masques les professionnels de notre territoire qui n'en sont pas pourvus alors qu'ils exercent une profession en contact avec la population. N'hésitez pas à me contacter.

La solidarité doit rester notre maitre mot en ces temps difficiles où pas un seul jour ne passe sans que je vous défende, soyez en assuré.

Plus que jamais, pouvez compter sur moi !
 
 
Mes interventions auprès
du Gouvernement 
 
Lettre au Premier ministre
 
En tant que Député, Vice-Président de la Commission des affaires économiques, j’ai souhaité transmettre au Premier ministre des propositions concrètes élaborées avec les acteurs de terrain, qui sont indispensables pour sauver nos petites entreprises, commerçants et artisans en particulier.

Elles s’articulent autour de 5 points : le premier concernant le report des charges fiscales et sociales, le deuxième sur le Fonds de solidarité, le troisième sur les prêts garantis par l’État, le quatrième sur le rôle joué par les assurances et enfin le cinquième sur les aides spécifiques aux petits commerçants et artisans.

Nous devons rassurer nos entreprises, personne ne doit être abandonné dans cette crise. Ces propositions concrètes, élaborées en concertation, sont des propositions de bon sens qui, pour beaucoup, peuvent permettre de sauver nombre d’indépendants aujourd’hui en très grande difficulté.
 
 
 
Question au Gouvernement du 24 mars 2020

J’ai eu l’occasion d’interroger le gouvernement sur les nombreuses questions que peuvent se poser nos entreprises face à cette pandémie : Le chômage partiel, le fonds de solidarité, les pertes d’exploitation" Nous devons apporter des réponses claires aux acteurs économiques qui sont inquiets. J'ai souhaité insister sur l’état de catastrophe sanitaire et le fait que les assurances sont les grandes absentes de la crise.
 

En tant que vice-président de la commission des affaires économiques de l’Assemblée nationale, j’ai été chargé par mes collègues, aux côtés de Philippe Huppé, député de la majorité, du suivi de la bonne mise en œuvre, sur le terrain, des dispositifs gouvernementaux. Beaucoup d’artisans ont des difficultés à reprendre le travail faute de masques.
 
 
Lors de l’audition de la ministre Agnès Pannier-Runacher en Commission des Affaires économiques de l’Assemblée nationale, je l’ai remerciée pour sa mobilisation mais j’ai aussi attiré son attention au nom de mon groupe sur les insuffisances des dispositifs si on veut sauver nos commerces de centre-ville et de nombreux indépendants.

J’ai demandé des mesures fortes pour sauver nos commerces de centre-ville : prise en charge des loyers par le fonds de solidarité, exonération du paiement des primes par les assurances et annulation des charges sociales et fiscales pendant le confinement.
 
 
En commission des Affaires économiques, nous avons auditionné en visioconférence Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation.

Beaucoup de questions sur l’agriculture mais aussi sur la pêche gravement déstabilisée par la crise liée au COVID19. Merci au ministre pour les réponses à nos questions.
 
Dans la circonscription
10.000 masques pour nos entreprises
4ème circonscription solidaire
 
Depuis le début de la crise liée au COVID 19, le député Daniel Fasquelle est totalement mobilisé, avec son équipe, pour trouver des solutions face aux nombreuse sollicitations dont il fait l’objet.
 
Alors que les professionnels de santé commencent à être normalement approvisionnés en masques, de nombreux salariés et indépendants restent sans solution. Il s’agit notamment des aides à domicile et des salariés des commerces. C’est la raison pour laquelle Daniel Fasquelle a monté, en partenariat avec l’imprimerie AprimHenry de Campigneulles-les-Petites, l’opération « 10000 masques pour le Montreuillois ».
 
Alors que l’imprimerie fournit la matière première, un papier intissé adapté et ensuite découpé, le député apporte le réseau de couturières qui fabriqueront les masques et les remettra à ceux qui en ont le plus besoin. Le modèle retenu sera un modèle « masque-barrière à plis » conforme à la norme AFNOR S76001. Les couturières disponibles qui ne se seraient pas encore manifestées auprès du Député peuvent le sur ce site internet qui vient d’être créé.
 
L’ensemble des indépendants et salariés qui auraient un besoin urgent de masques pour se protéger sont incités également à aller sur ce site.
 
 
 
contact
 
Travail parlementaire
 
Vous êtes une entreprise, un particulier, vous voulez vous mobiliser, vous avez un besoin, vous pouvez-vous rendre sur le site 
 
lemontreuilloiscontrelevirus.fr
 
 Vous retrouverez toute mon actualité
sur mon site internet www.danielfasquelle.fr
 
danielfasquelle.fr
 
Cet email a été envoyé à dfasquelle@assemblee-nationale.fr.
 
 
Daniel Fasquelle Député du Pas-de-Calais
Site : danielfasquelle.fr
Email: contact@danielfasquelle.fr
Facebook
Twitter
Instagram
 
 
Vous avez reçu cet email car vous vous êtes inscrit sur la liste de diffusion de la lettre d'information du Député Daniel Fasquelle. En application des articles 38 et suivants de la loi du 6 janvier 1978, vous bénéficiez des droits d'accès, de rectification, de suppression et d'opposition aux informations vous concernant.
Si vous ne souhaitez plus recevoir de courriels de la part de Daniel Fasquelle vous pouvez vous désinscrire en cliquant sur le lien ci-dessus.